ENHANCING QUALITY IN ECEC THROUGH PARTICIPATION

Introduction

Cher Lecteur,

La présente Toolbox propose des outils visant à promouvoir la connaissance, le dialogue et l’expérimentation des pratiques participatives, impliquant plus particulièrement les parents et la communauté locale, dans les structures d’accueil et d’éducation des jeunes enfants (AEJE).
Cet outil a été conçu par un groupe de professionnels de l’AEJE, de chercheurs et de décideurs, rassemblés au sein du projet Erasmus+ Equap (Enhancing QUAlity in early childhood education and care through Participation). Ces professionnels ont observé les pratiques, discuté de la participation des parents et synthétisé le fruit de ce travail dans une Toolbox accessible à tous les collègues de l’AEJE et pouvant être mise à la disposition d’écoles maternelles et des structures d’accueil de jeunes enfants.

Vous aimeriez encourager l’implication et la participation des parents?
Votre équipe est intéressée par des initiatives pratiques de coéducation des enfants, de co-réflexion, d’action et de décision conjointes?

Dans la présente Introduction, vous trouverez du matériel à utiliser dans votre structure d’accueil, en fonction de vos propres priorités, centres d’intérêt et besoins.

La Toolbox Equap

La présente Toolbox est le produit final du projet Equap, un projet Erasmus+ Strategic Partnership de trois ans (2014-2017) mené conjointement par des professionnels de l’AEJE, des chercheurs et des décideurs locaux.
Au total, le projet a été porté par 11 partenaires de 7 pays différents: Belgique, Grèce, Italie, Lettonie, Portugal, Slovénie et Suède.

L’objectif premier du projet consiste à optimiser la qualité du service d’AEJE en encourageant la participation des parents.
Des pratiques participatives ont été conçues dans le but d’impliquer les parents aux côtés des professionnels de l’AEJE, et de les encourager à partager la responsabilité éducative.

En d’autres termes, la participation des parents s’inscrit dans la démarche d’optimisation de la qualité de l’éducation et de l’accueil des jeunes enfants, sans pour autant sous-estimer l’importance de la participation des enfants, des accueillants et de la communauté locale.

Plus spécifiquement, ce projet a pour but de:

  1. Identifier et tester des méthodes et pratiques innovantes de participation dans le contexte de la diversité (socioéconomique, culturelle, minorités…);
  2. Étoffer les compétences des professionnels au moyen de stratégies d’implication des parents, en les invitant à profiter de l’expérience de collègues d’autres pays européens;
  3. Favoriser l’intégration et l’interaction entre tous les acteurs de l’AEJE: les enfants, les parents, les accueillants, les chercheurs et les décideurs locaux;
  4. Expliciter le thème de l’implication des parents dans l’AEJE en termes de processus, et l’analyser au moyen d’indicateurs précis.

Au cours du projet, quelque 140 professionnels ont pris part à des activités transnationales. Il s’agit de:
enseignants d’écoles maternelles, accueillants de crèches, coordinateurs;
représentants des instances publiques locales;
formateurs et chercheurs universitaires.

Les activités se sont déroulées sur différents terrains:

  1. Les études sur la participation des parents dans les structures d’AEJE.
  2. La mutualisation des expériences de participation durant le jobshadowing des professionnels de l’AEJE, dans
  3. l’optique du test et de l’ajustement éventuel des pratiques.
  4. La mise au point d’indicateurs de qualité en matière de participation des parents.

Finalité et utilisation de la Toolbox

Par le biais de cette Toolbox, nous souhaitons élargir le débat sur les processus, projets et initiatives participatives dans la sphère AEJE, ainsi que sur la qualité du service.
Ne vous attendez pas à trouver dans cette boîte à outils des recettes préfabriquées, des activités généralistes ni des ‘pratiques d’excellence’.
En revanche, elle contient bel et bien des exemples de pratiques participatives de nature à activer ou renforcer la collaboration entre les accueillants et les parents.

L’utilisation de la Toolbox dépend du contexte dans lequel elle est utilisée. Ses trois premières utilisations potentielles sont les suivantes:

  • Vous pouvez tester les 15 pratiques dans votre propre structure d’accueil. Libre à vous de les adapter à votre environnement, puis à en superviser le déroulement, les adapter et les évaluer.
  • Vous pouvez transposer le principe des ‘étapes’ à vos pratiques nouvelles ou existantes: conception, analyse, développement, modification, évaluation.
  • Vous pouvez utiliser la Toolbox comme outil de réflexion, de discussion et de dialogue sur les thèmes participatifs, au sein de votre structure ou dans vos interactions avec les parents, la communauté locale ou les décideurs politiques.

Quelle que soit votre approche, nous vous conseillons d’examiner attentivement les questions d’évaluation proposées.
Ces questions sont source de réflexion et permettent de comparer les pratiques lors de l’élaboration du programme pédagogique en matière de participation.
Les pratiques Equap ouvrent aussi un espace de réflexion au sein des équipes, permettant de déterminer ce qui est faisable ou non, quelles conditions doivent être remplies, et quelles sont les résistances qui accompagnent généralement le changement.
Dans cette optique, la Toolbox peut faire office d’instrument de formation pour les équipes dans la thématique de la participation, de sa contextualisation et de sa mise en œuvre pratique.

En général, la Toolbox évoque la participation à différents niveaux (organisation, management, enseignement, gestion) et pour les différents acteurs: les enfants, leur famille, les professionnels de l’AEJE, la communauté locale au sens large, le réseau social et les autres structures d’aide aux familles (OCDE, 2012).
La Toolbox est plus spécifiquement fondée sur une approche de la participation par laquelle les familles et les structures d’accueil oeuvrent de concert à l’éducation des jeunes enfants, dans le cadre d’un processus de réflexion, de planification, de décision et d’actions conjointes.
Une telle collaboration active et dynamique est essentielle, non seulement pour le développement général des enfants, mais aussi pour la vie en commun et en démocratie au sein d’une communauté à laquelle chacun peut contribuer.
Cette collaboration est la clé de voûte d’un partage consenti et réfléchi de la responsabilité éducative, qui revêt une importance politique, sociale, pédagogique et culturelle.

Analyse de l’expérimentation des pratiques et du feedback des professionnels

Les pratiques rassemblées dans la Toolbox sont le fruit du processus de jobshadowing dans le cadre du projet Equap.
Il s’agit d’une méthode d’in-service training, fondée sur l’observation d’un collègue dans sa pratique quotidienne, dans le but d’en tirer des enseignements. Cette facette s’est révélée être une composante fondamentale et fondatrice de l’ensemble du projet.

Quelque 45 acteurs de terrain (accueillants et enseignants) ont participé aux activités de jobshadowing dans 11 structures d’accueil (crèches et écoles maternelles) dans 5 pays partenaires.

Ce processus de jobshadowing s’est subdivisé en deux éléments:

  • La réception des invités étrangers;
  • La visite de structures dans le pays hôte.

Les pays participants ont reçu plusieurs collègues d’autres pays dans leur propre structure.
Les pratiques d’encouragement à la participation des parents, telles que mises en œuvre dans la structure hôte, ont été présentées au préalable sous la forme d’identikits, pour que les visiteurs puissent en découvrir le principe.

Ces visites ont été scindées en phases bien distinctes:
La préparation: les participants, en concertation entre les pays impliqués et leur propre structure, ont défini des objectifs clairs et ont fixé le planning du jobshadowing. En complicité avec les partenaires, ils ont élaboré les instruments de support.
Le jobshadowing en lui-même: plusieurs collègues d’une même structure se sont rendus à l’étranger. Durant ce séjour, ils sont descendus sur le terrain pour procéder à une observation et une analyse critiques. Ils ont tenu compte du contexte, du concept des pratiques, de leur application et de leur intégration dans les cadres institutionnels, politiques et éducatifs. Les pratiques retenues sont celles qui ont été jugées suffisamment pertinentes et innovantes par les partenaires, et donc dignes d’être ‘exportées’ vers d’autres pays et contextes d’accueil.
Durant la visite, les jobshadowers ont utilisé un carnet d’observation dans lequel ils ont consigné leurs impressions, expériences et réflexions.
L’auto-évaluation du jobshadowing: tous les intervenants ont procédé à une évaluation de leur visite, sur la base d’un même instrument qualitatif.

Durant tout le projet, les visites de travail ont été organisées en fonction des impératifs logistiques et organisationnels.
Tous les partenaires du projet n’ont pas rendu visite à des collègues étrangers et n’ont pas nécessairement reçu des collègues.
Certains se sont d’abord rendus à l’étranger avant de recevoir la visite de collègues, d’autres ont procédé de manière inverse.
C’est ensuite qu’a débuté la phase de test et d’ajustement des pratiques au contexte spécifique de la structure d’accueil cible.
Les partenaires ont choisi librement les pratiques qu’ils considèrent comme innovantes et pertinentes en fonction de leur réalité propre.
Quelque 25 pratiques participatives ont été observées, 15 d’entre elles ayant finalement été retenues pour figurer dans cette Toolbox.
Certaines de ces pratiques vous paraîtront familières, d’autres vous sembleront étranges.
Cette diversité est due au contexte pédagogique, culturel et social dans lequel évolue votre structure.
Il est toutefois important de comprendre que le choix d’une pratique pédagogiquement intéressante et innovante ne doit pas être généralisé à tous les acteurs, mais qu’il est lié aux savoirs et expériences d’une structure d’accueil, au contexte social, culturel et pédagogique, ainsi qu’à l’historique de la participation dans la structure en question.
Nous entendons par là que la pratique choisie n’aura pas nécessairement la même pertinence pour tous.
La plus-value générée par cette Toolbox réside plutôt dans les retombées de l’ensemble du processus au travers du parcours d’identification, de conception et de mise en œuvre des pratiques.
Dans ce sens, la Toolbox espère initier de nouveaux processus d’apprentissage et servir de déclencheur.
Le test des pratiques a été supervisé par les chercheurs. Des informations pertinentes ont été récoltées de différentes manières dans les pays participants, à savoir par le biais d’entretiens semi-structurés avec des parents et des professionnels, d’observations, de l’analyse de documents, de groupes de focus avec des parents, etc.
Dans une dernière phase, plusieurs pratiques de la Toolbox ont été valorisées et testées par d’autres acteurs de la sphère AEJE au sens large.
Le matériel a été diffusé plus largement, de différentes manières, dans chacun des pays participants, sous la forme d’une présentation lors d’une conférence, de séances collectives au sein d’une structure d’accueil ou de tours de table avec des professionnels de l’AEJE.
Ici aussi, l’approche choisie a varié selon les pays, mais pas la finalité de la démarche, à savoir obtenir un feedback sur la Toolbox de la part des utilisateurs potentiels.

Durant la dernière phase, tous les feedbacks et évaluations ont été rassemblés, pour donner à la Toolbox sa forme finale.

Dans l’ensemble, ce produit a été accueilli positivement, surtout en tant que source d’inspiration pour les équipes actives dans la sphère AEJE, en matière de:

  • réflexion, comparaison, découverte de sa propre vision de la participation des parents
  • analyse et réévaluation de son propre mode de fonctionnement et de ses propres pratiques de participation ou, en termes plus généraux, l’approche du processus éducatif au sein de la structure
  • l’expérimentation de nouvelles pratiques en matière de participation des parents et leur adaptation aux contexte et moyens propres.

Toutes les suggestions, modifications et ajouts ont été intégrés dans la version définitive de la Toolbox, qui est ainsi désormais un outil pertinent, efficace et fonctionnel dans le quotidien de la pratique AEJE.

The Equap Coordination Team

Partenaires